ecoute et aide des jeunes de 7 a 77 ans

nous sommes la pour aidé les jeunes de toute ages quelque soit le probleme ecole couples question diverses sexualité prevention suicide etc
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 LE TESTING

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 36
Age : 43
Localisation : belgique
Date d'inscription : 22/07/2006

MessageSujet: LE TESTING   Mar 7 Nov - 10:54

Le Testing



Cette page vise à informer le plus objectivement possible sur la pratique du test du Marquis, appelé plus communément "testing".
Son objectif est de responsabiliser les usagers et de prévenir les accidents (limiter les risques).
En aucun cas, cette page n'a été conçue pour inciter à la consommation de drogues.





Le testing, c'est quoi ?
Le testing est un moyen rapide de vérifier la famille moléculaire à laquelle appartient un produit. Cette technique est utilisée dans le nord de l'Europe par ceux qui pratiquent régulièrement les analyses en laboratoire, afin de vérifier que le produit présenté correspond bien à celui qui a déjà été analysé et dont la composition est connue.
Les produits sont identifiés par la couleur, le diamètre, l'épaisseur, la forme de la tranche et l'aspect recto et verso. Ce qui permet de créer une fiche morphologique. Le testing n'est dans ce cas qu'un moyen de contrôle, mais sa fonction la plus intéressante est d'être un outil de communication parfaitement adapté à l'attente des jeunes consommateurs d'ecstasy. C'est l'occasion de faire passer des messages d'information et de prévention, et ce d'autant plus facilement que nous nous abstenons de porter un jugement sur leurs pratiques.
Mais en aucun cas le " testing " ne peut être considéré comme une méthode fiable à 100%. Le seul moyen de savoir avec exactitude ce que contient un cachet, une gélule ou une poudre, c'est de le faire analyser en laboratoire en couplant deux techniques : la spectrophotométrie de masse et la chromatographie en phase gazeuse.





Son éthique
La prudence : Les tests de détection rapide, tels que le réactif de Marquis, ou ceux contenus dans la mallette Mercks utilisée par les services répressifs, ne présentent jamais une fiabilité à 100%. Cette fiabilité limitée est rappelée à toutes les personnes qui viennent effectuer un test au stand.
La confidentialité : Les acteurs qui pratiquent les tests sont des acteurs sanitaires, aussi le principe de l'anonymat doit être scrupuleusement respecté, et aucune question pouvant être perçues comme " inquisitoriales " ne doivent être posées.
Le non-jugement.




Les objectifs du testing
Le Testing est essentiellement une pratique visant à réduire les risques et à informer. Sa philosophie générale est que " c'est mieux que rien ", car avant il n'existait aucune information, et donc une totale opacité sur la nature exacte de ce que l'on appelle " Ecstasy ".
Il contribue à accompagner les consommateurs dans une démarche de responsabilisation, tout en éclairant ces derniers sur ce marché opaque.
Il permet de transmettre des conseils de réduction des risques personnalisés.
Cette pratique permet l'intégration d'un phénomène de société qui a été trop longtemps ignoré ou sous estimé, plutôt que sa banalisation comme certains ont pu le croire.
Elle correspond à une demande des publics jeunes afin de préserver leur santé.
Le Testing permet d'évaluer le nombre de contacts établis par les acteurs des actions de réduction des risques, d'observer en temps réel les évolutions des produits consommés ainsi que les usages associés.




La pratique du testing
La relation de dialogue s'inscrit naturellement dans la logique des interventions des associations qui s'emploient à permettre de réduire les risques, en particulier les associations de santé communautaire, ou d'auto-support. C'est ce qui doit être fait dans tous les cas, sauf circonstances exceptionnelles..
Mais inscrire la pratique du Testing dans une relation de dialogue suppose des moyens et des conditions pas toujours disponibles. Cela nécessite de disposer de plus d'espaces confidentiels, de personnes formées à la pratique du Testing et de plus de moyens d'interventions, notamment de moyens financiers.
Néanmoins, faute de ces moyens, la mise en place d'un Testing plus ou moins public permet l'établissement de débats, débats dont les non consommateurs ne sont pas exclus, loin s'en faut., ce qui permet de relativiser la parole des consommateurs.
Si la demande du consommateur est plutôt orientée sur la qualité du produit, tous les " testeurs " estiment qu'il n'existe pas de " bons ecstasys ". En revanche , il existe beaucoup de produits ne correspondant pas à ce qu'ils sont censés être...





Ce que ça permet
Différencier un produit type " Ecstasy " d'un produit type " amphétamine ".
Détecter la présence d'une double composition amphétamine/Ecstasy, qui serait potentiellement plus neurotoxique que la seule MDMA.
Détecter les produits " non amphétamine " ou " non Ecstasy ".




Ce que ça ne permet pas
Connaître avec certitude la nature moléculaire.
Connaître la quantité contenue dans le comprimé analysé
Détecter tous les autres toxiques potentiellement dangereux (strychnine, atropine, scopolamine, etc...)



Analyse en labo
La pratique du testing doit venir compléter le projet français SINTES.
Le projet SINTES (Système d'identification National des Toxiques et Substances) vise à améliorer la connaissance des drogues de synthèse. Il fournit des données sur la composition et le contexte de consommation des substances de synthèse à partir des échantillons saisis par les services répressifs ou collectés par les associations dans divers milieux festifs. Il vise à refléter au moins partiellement la réalité de la consommation des substances de synthèse en France. Sa représentativité est en effet difficile à appréhender.
Il doit permettre une alerte rapide en cas d'isolement de substances particulièrement dangereuses.
Il doit également permettre de mieux adapter les messages de prévention destinés aux jeunes consommateurs.
Ce dispositif dont les premiers résultats ont été diffusés en mars 2000, est en cours d'évaluation.
La question de la restitution des résultats aux consommateurs sera examinée dans ce cadre.






Résultats d'analyses...
ChEckiT! : des résultats d'analyse en laboratoires...






Notre position sur le testing
Keep Smiling ne pratique pas le Testing.
Beaucoup trop de personnes (certains médias et même certains professionnels de la santé !…) ne connaissent pas les limites de ce procédé.
Ainsi, certains consommateurs d'ecstasy ont une totale confiance en cette pratique, pensant alors connaître la véritable composition de leur cachet "analysé".
Suite à ce regrettable constat de désinformation, Keep Smiling a décidé d'arrêter la pratique du Testing depuis 1998, ceci dans le but de ne pas diffuser des résultats qui pourraient être mal interprétés.
En revanche, nous ne pensons pas, que :
le Testing incite à la consommation : les structures qui le pratiquent (Technoplus, le Tipi, Médecins du Monde…) n'annoncent pas au consommateur "vas-y c'est un bon produit" ou "ce n'est pas un bon produit" ! (ce serait alors porter un jugement sur une drogue). Les "testeurs" n'annoncent que la famille moléculaire détectée avec le Testing et donnent de l'information sur les effets de ce produit, dans le but de réduire les risques liés à son usage.
le Testing banalise l'usage d'ecstasy : en effet, la consommation d'ecstasy est malheureusement déjà banalisée (le magazine Max du mois de septembre titrait : "L'ecstasy : la nouvelle bière du samedi soir ?"). Le Testing permet plutôt l'intégration des pratiques de consommations qui font partie de notre société (qu'on le veuille ou non, c'est un simple constat), qui pendant plus de 10 ans a été ignoré et qui est maintenant sous-estimé.

_________________
respect et indulgence avant tout!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://a-votre-ecoute.bb-fr.com
 
LE TESTING
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Irkut MC-21

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ecoute et aide des jeunes de 7 a 77 ans :: drogue-
Sauter vers: