ecoute et aide des jeunes de 7 a 77 ans

nous sommes la pour aidé les jeunes de toute ages quelque soit le probleme ecole couples question diverses sexualité prevention suicide etc
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 LSD

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 36
Age : 43
Localisation : belgique
Date d'inscription : 22/07/2006

MessageSujet: LSD   Mar 7 Nov - 10:45

LSD

Nul n'a besoin d'absorber des psychotropes pour faire la fête, délirer, entrer en transe sur la musique, planer, faire des expériences mystiques, aimer les autres, communiquer ou avoir envie de partager, appartenir à un groupe, ou pour garder le sourire...
Cette page vise à informer le plus objectivement possible des effets du LSD. Son objectif est de prévenir l'usage, mais également de responsabiliser les usagers dans le but de prévenir les accidents (limiter les risques). En aucun cas elle n'a été conçue pour inciter à la consommation.




Que dit la loi ?
Le LSD est considéré comme un stupéfiant. En France, l'acquisition, la possession, l'usage, la production, le transport, la cession (même à titre gratuit) et la vente de stupéfiants sont prohibés par le Code de la Santé Publique et le Code Pénal.


Le LSD, c'est quoi ?
Le LSD 25 (ou trip, "petri"...), ou diéthylamide de l'acide lysergique, est obtenu à partir de l'ergot de seigle. Cette molécule a été découverte en 1938 par le chimiste suisse Albert Hofmann.
Généralement, le LSD se présente sous la forme de buvard, petit carré de papier imbibé d'acide, souvent orné d'un dessin (Bouddha, Om, Vasareli, Bart Simpson, Hofmann sur son vélo...) ou de micropointe, petit morceau ressemblant à une mine de crayon de couleur grise ou bleu. Le prix d'une dose est stable, allant de 20 à 70 francs pièce. Le LSD est la substance la plus puissante connue de l'homme.



Ca fait quoi ?
25 microgrammes de LSD suffisent à entraîner de forts effets psychotropes. Selon sa provenance, une dose (un trip) peut contenir entre 50 et 400 microgrammes. Le dosage d'un buvard est aléatoire car sa fabrication est artisanale. Or, une quantité infime provoque déjà de fortes modifications de la conscience. C'est là un des principaux risques de l'acide : pour deux buvards portant le même nom, l'un pourra être puissant et l'autre très soft. Attention au surdosage !
Le LSD agit sur les connexions entre les neurones qui régulent les fonctions psychiques et intellectuelles. Il faut environ 1/2 heure à 1 heure pour ressentir les premiers effets. Au début de la montée, peut apparaître une anxiété ou un sentiment désagréable de confusion. Certains bad trip (mauvais voyage, mauvais délire) arrive à ce moment, si le consommateur se bloque sur ces sensations. Puis les idées se mettent à défiler tellement vite, qu'il peut devenir difficile de s'exprimer oralement. Le LSD "détruit" le temps. Certaines diront que la soirée a duré 1 heure, d'autres diront qu'elles sont restées plus de 24 heures. Il est généralement très difficile de se contrôler en ayant pris du LSD. Mais il existe autant d'expériences que de personnalités différentes.
Certaines faits, sensations sont souvent révélés par les consommateurs de LSD : compréhension de soi et des autres, voyages mystiques, communication et harmonie avec la nature, lucidité supérieure, voyage après la mort...
Le LSD provoque des hallucinations visuelles, et des modifications spacio-sensorielles. Les perceptions auditives, visuelles, tactiles se mélangent.
Le voyage peut durer 5 à 12 heures et s'achève par une période assez fatigante pendant laquelle il peut être difficile de trouver le sommeil. La descente est généralement et assez désagréable... Une période de dépression et d'interrogation sur soi-même arrive régulièrement. Cette période peut être aggravée également en fonction des produits de coupe et selon le contexte dans lequel a été pris le produit et où la descente se fait.
La redescente est un moment de transition délicat qu'il faut gérer. Le voyage se termine et la fatigue apparaît, on retrouve son état de conscience habituel. L'idéal est de rester entouré, d'avoir au moins 24 h devant soi sans activités qui prennent la tête ou de responsabilités à assumer, de se reposer et de s'alimenter correctement. Même dans ces conditions il peut y avoir des moments difficiles (grande fatigue, moral fluctuant...). Si le contexte et l'environnement ne sont pas favorables, c'est une période où une période dépressive peut s'installer.


C'est quoi les risques ?
Certaines "révélations" dues à la prise de psychédéliques comme le LSD, peuvent faire regretter d'y avoir eu accès. Une prise de conscience, si elle arrive à un mauvais moment, peut faire gravement péter les plombs. Des remises en question peuvent s'avérer être au-delà du supportable. Il est difficile d'encaisser en une nuit ce qui se passe habituellement sur une longue durée et par étapes (psychothérapie ou autre...). Concernant les thérapies, il est vrai que le LSD a été utilisé dans certaines psychothérapies. Mais dans une psychothérapie, il y a le patient... et le thérapeute ! Cette pratique se faisait donc sous haute surveillance médicale. Vouloir le pratiquer seul est très dangereux.
Un Bad trip peut arriver à cause d'une quantité prise trop importante, d'une qualité trop pure ou trop coupée, de l'état psychologique de l'usager, de la peur de ne pas savoir gérer son trip, de l'ambiance et du contexte de la prise...
Le bad trip est une mauvaise expérience liée à la prise d'une drogue. Il peut se produire dès le début de la montée, mais aussi plusieurs heures après les premiers effets. Parfois un bad trip peut s'installer puis évoluer en un bon délire. Si tu commences à flipper, à angoisser, à être paranoïa et à ne plus assurer, on peut dire que tu es en plein dedans ! Tout ça peut être relativement léger et transitoire, mais ça peut devenir un réel cauchemar (crise de panique, psychose). La plupart du temps, quand la chimie s'estompe, l'angoisse se dissipe plus ou moins rapidement, même si on n'est pas prêt d'oublier cette dure expérience. D'autres fois malheureusement, c'est un vrai traumatisme qui peut déclencher des problèmes durables, par exemple des angoisses difficilement contrôlables, des phobies genre claustrophobie, la perte involontaire des repères acquis, un état confusionnel, des bouffées délirantes... C'est rare mais sévère...
Si quelqu'un se fait un mauvais trip parce qu'il a pris de l'acide, reste calme toi-même et fais ton possible pour le calmer. Emmène-le dans un coin tranquille et bien aéré, parle-lui et rassure-le. Rappelle-lui qu'il est sous l'emprise d'un produit dont l'effet va se dissiper. Il ne faut pas non plus le harceler : vu son état, il lui sera de toute façon difficile de répondre. Un léger massage ou une épaule chaleureuse peut suffire à calmer bien des angoisses. Si malgré cela rien n'y fait, si le bad tripé ne décoince pas de son mauvais délire, alors il ne faut pas hésiter à faire appel à une personne qualifiée. Seul un médecin est habilité à administrer un médicament permettant une redescente d'acide.
Ne laisse jamais seul quelqu'un qui va mal !






Autres conseils utiles pour éviter des ennuis...

Les voitures peuvent toujours te renverser.
Tu ne peux toujours pas voler.
Ce n'est jamais marrant de mourir.
Enlève tes vêtements avec la plus grande attention.
Ferme-la quand tu es en public ou avec tes parents.
N'oublie pas comment vomir.
Ne prends sur toi que les clés de chez toi et ton adresse, dans ta chaussure.
Personne ne peut savoir que tu es tripé jusqu'à ce que tu leur dise.
Peu importe comment tu es tripé, tu pourra éventuellement redescendre.
Ne t'assoie jamais en t'apitoyant sur ton sort, sur ton passé.
Ne regarde pas des stupides émissions à la TV qui pourront te faire croire que c'est la fin du monde.
Ne t'assoie pas dans ton jardin en peignoir, si tu n'es pas supposé de t'asseoir dans ce lieu habillé comme ça.
N'écris pas des choses stupides à tes amis, en pensant qu'ils pensent la même chose que toi. Tu as des chances qu'ils ne pensent pas comme ça et t'auras l'air fin quand ils t'appelleront le lendemain.

_________________
respect et indulgence avant tout!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://a-votre-ecoute.bb-fr.com
 
LSD
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ecoute et aide des jeunes de 7 a 77 ans :: drogue-
Sauter vers: