ecoute et aide des jeunes de 7 a 77 ans

nous sommes la pour aidé les jeunes de toute ages quelque soit le probleme ecole couples question diverses sexualité prevention suicide etc
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 LES SOLVANTS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 36
Age : 43
Localisation : belgique
Date d'inscription : 22/07/2006

MessageSujet: LES SOLVANTS   Mar 7 Nov - 10:44

LES SOLVANTS VOLATILES
(essence, vernis à ongles, colles)


Description
Les inhalants sont des produits chimiques à vapeur psychotrope. Ils sont rarement considérés comme des drogues puisqu'ils ne sont jamais fabriqués à cette fin.
La plupart des produits à inhaler sont des solvants d'hydrocarbures volatils dérivés du pétrole et du gaz naturel; les deux principales exceptions sont le nitrite d'amyle et le protoxyde d'azote. Le terme «volatil» signifie que les hydrocarbures s'évaporent au contact de l'air et «solvant» fait référence à leur propriété, sous forme liquide, de dissoudre plusieurs autres substances.
Les utilisateurs versent ou vaporisent ces produits dans un sac ou sur un linge, puis ils en inhalent les vapeurs. Ce sont :

les colles à séchage rapide (toluène, xylène),
les carburants comme la gazoline (benzène, toluène)
les solvants comme les diluants de peinture ou les dissolvants à vernis à ongles (acétone)
les liquides servant au nettoyage( benzène, trichloroéthane),
l'essence à briquet (naphta)
hydrocarbures en aérosol ( fixatifs à cheveux, désodorisants, insecticides,
peinture,
certains médicaments ou aérosols utilisés comme anesthésiques.
L'usage abusif des drogues à inhaler n'est pas nouveau. Déjà au XlXe siècle, on inhalait couramment les vapeurs d'éther ou de protoxyde d'azote en Europe, en Grande-Bretagne et en Amérique du Nord. l'inhalation de colles pour modèles réduits et de dissolvants à vernis à ongle s'est surtout répandue dans les années soixante.

EFFETS À COURT TERME
Les effets à court terme apparaissent peu après l'inhalation et disparaissent en quelques heures. Un usager expérimenté peut prolonger les effets pendant 12 heures s'il aspire des doses plus concentrées de drogue à l'aide d'un sac de plastique et s'il continue l'inhalation. Cependant, Il est possible que les maux de tête et certains malaises persistent plusieurs jours.

allégresse et euphorie semblables à celles causées par l'alcool;
sensation d'engourdissement, d'apesanteurs et dissociation de l'environnement;
manque de coordination motrice;
difficultés d'élocution;
dilatation de la pupille.
ralentissement du rythme respiratoire et cardiaque;
sentiment de témérité et de toute puissance;
si la personne perd connaissance avec un sac de plastique qui lui recouvre le nez et la bouche, elle peut étouffer et mourir;
enfin, elle peut également mourir si on la fait sursauter ou si elle se livre à des activités épuisantes durant son intoxication.

EFFETS À LONG TERME

L'utilisation prolongée entraîne une détérioration physique et psychologique progressive allant de la confusion mentale à la paranoïa et aux dommages cérébraux ;
Des décès causés par l'usage d'inhalants ont été signalés. Le syndrome de mort subite par inhalation est dû à une défaillance cardiaque provoquée par une arythmie grave. D'autres décès sont attribuables à divers accidents ;
Certains solvants comme les hydrocarbures aromatiques peuvent nuire à la formation de globules rouges dans la moelle osseuse alors que d'autres produits peuvent entraver le fonctionnement du foie et des reins ;
Pâleur, fatigue, distraction, tremblements, incapacité de penser clairement, perte de poids, soif, irritabilité et dépression.
La marge est très mince entre le fait d’inhaler une quantité de solvant pour un simple effet euphorique… et en inhaler assez pour, éventuellement, causer un arrêt cardiaque. L’abus de ces solvants volatils peut être dramatique. Le modeste coût de ces produits les rend particulièrement attrayant pour plusieurs adolescents.

DÉPENDANCE ET TOLÉRANCE
L'usage régulier de solvants et d'aérosols crée une accoutumance qui nécessite une augmentation des doses pour obtenir les effets initiaux. Un "inhaleur" de colle peut, par exemple, en venir à avoir besoin de huit à dix tubes de colle, plutôt qu'un seul, pour obtenir les mêmes effets.
La dépendance psychologique à l'égard des solvants est assez courante et se traduit par un besoin compulsif de continuer à inhaler ces drogues.
La dépendance physique apparaît lorsque l'organisme s'est adapté à la présence de la drogue; des symptômes de sevrage se manifestent s'il en est brusquement privé. Certains usagers chroniques présentent des symptômes tels que des frissons, hallucinations, maux de tête, douleurs abdominales. Cependant, l'intoxication est le plus souvent suivie par une brève période d'excitation caractérisée par l'irritabilité, l'agitation, et une augmentation de rythme cardiaque.

_________________
respect et indulgence avant tout!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://a-votre-ecoute.bb-fr.com
 
LES SOLVANTS
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ecoute et aide des jeunes de 7 a 77 ans :: drogue-
Sauter vers: